Valencia redevient la zone la moins touchée d’Espagne

Back to Blog

Valencia redevient la zone la moins touchée d’Espagne

Pour la première fois depuis huit mois, le risque d’infection au Covid19 dans l’ensemble de la Comunidad Valenciana est repassé au niveau dit “faible”, les tous derniers chiffres faisant de la région la zone d’Espagne la moins contaminée par le Covid.

 

L’incidence cumulée à Valencia est passée sous la barre symbolique des 40 avec seulement 39,03 cas pour 100 000 habitants au cours des quatorze derniers jours, la plus faible depuis août dernier. Les chiffres publiés par Sanidad hier, font état de 144 nouveaux cas de contamination avec 15 décès pour la journée de mardi. À titre de comparaison au pire de la pandémie, le 2 février dernier, le nombre de morts par jour dépassait les 110.

 

Cela signifie que pour la première fois en huit mois, le risque d’infection par le COVID-19 dans la Comunidad Valenciana est considéré comme « faible », permettant d’ici peu un nouvel (et progressif) assouplissement des mesures sanitaires. Celles-ci, bien que modestes pour ne pas compromettre les bons résultats actuels, pourraient être allégées à partir du 14 avril.

 

Après le semi-confinement du 25 janvier dernier (avec la fermeture totale des bars, restaurants, salles de sport et villes de plus de 50 000 habitants le week-end, entre autres), les chiffres des provinces de Castellón, Valencia et Alicante se sont donc améliorés rapidement : il y a encore quelques semaines, la région de Valence enregistrait les pires résultats d’Espagne. Si la situation a donc radicalement changé en 1 mois et demi, il faudra consolider ces chiffres et voir l’impact éventuel du pont de la San José et des mini vacances de Fallas. Actuellement, les bars et restaurants peuvent ouvrir jusqu’à 18 h et recevoir à l’intérieur (30 % maximum de la capacité d’accueil et 100 % des terrasses), les salles de gym ont réouverts et le couvre-feu est maintenu à 22 h. Par ailleurs, s’il est maintenant possible de sortir des villes de plus de 50 000 habitants le week-end, il n’est toujours pas permis de quitter sans motif impérieux, la Comunidad Valenciana. Paradoxalement, les frontières Schengen ne sont pas affectées par cette mesure.

 

Article publié ici

 

valencia-expat-services.com/

 

javea-denia-expat-services.com

Share this post

Back to Blog