L’Espagne second pays européen a accordé le plus de permis de séjour aux étrangers.

Back to Blog

L’Espagne second pays européen a accordé le plus de permis de séjour aux étrangers.

Plus de 371 000 ressortissants étrangers ont obtenu un permis de résidence en Espagne en 2021, soit 13 % de tous les permis de séjour accordés dans l’ensemble de l’Union européenne, selon Eurostat.

Il s’agit du 2e pays ayant l’immigration la plus élevée en Europe, bien après la Pologne pays ayant accordé le plus de permis de séjour à des citoyens non-européens : l’an dernier, la Pologne a délivré 967 300 titres (plus du double que l’Espagne) ce qui équivaut à un tiers de tous les migrants en Europe. 

Avec 285 200 permis délivrés, la France arrive en 3e position ce qui représente environ 10 % de l’ensemble. En 2021, le nombre total de permis accordés au sein de L’UE-27, a été de 2,9 millions, en légère baisse par rapport à 2019, crise sanitaire oblige. Les principales raisons d’immigrations sont le travail, le rapprochement familial, l’éducation, la protection internationale.

En 30 ans, l’Espagne est passée du statut de pays d’émigration à celui de pays d’immigration. Le dynamisme de son économie et de sa démographie se trouve en grande parti à l’origine de cette forte croissance de l’immigration étrangère. Depuis l’an 2000, l’Espagne montre un des plus grands taux d’immigration au monde :  de trois à quatre fois plus que le taux des États-Unis, huit fois plus que celui de la France.

L’augmentation du nombre d’étrangers permet un solde démographique positif, puisque le nombre de naissances en Espagne est inférieur au nombre de décès. Au 1er janvier 2022, un total de 5.417.883 étrangers étaient recensés officiellement ce qui représente plus 14 % de la population totale.

Dans l’ordre, les pays les plus représentés ici, sont le Maroc, la Roumanie, le Royaume Unie, l’Italie et la Colombie. La France est en 12e position.

Ces chiffres officiels ne tiennent pas compte de la présence de nombreux immigrés illégaux qui sont estimés à environ 500 000. En 2021, 37 000 migrants illégaux seraient arrivés en Espagne et plus de 4 000 migrants sont morts en mer cette même année en tentant de rejoindre la péninsule Ibérique.

Comme dans d’autres pays de l’Union européenne, qu’elle soit légale ou illégale, l’immigration et ses répercussions sur la société sont au cœur des débats politiques actuellement en Espagne.

Share this post

Back to Blog