Le chien, meilleur ami des Valenciens ?

Back to Blog

Le chien, meilleur ami des Valenciens ?

 

Les chiens sont incontestablement les animaux de compagnies les plus appréciés en Europe, et tout particulièrement en Espagne.

 

 

 

Les Espagnols viennent de célébrer la journée internationale du chien, leur compagnon le plus fidèle. Les chiffres semblent en effet révéler que c’est un amour réciproque : avec 6,2 millions de chiens sur leur territoire donc 1 chien pour 3,7 habitants, les Espagnols figurent parmi les plus attachés à ces animaux en Europe (66,4 millions de chiens en tout) avec les Polonais et les Britanniques. À titre de comparaison, la France n’a en moyenne qu’un chien pour 9 habitants. 

 

Mais selon l’Institut National de la Statistique, les habitants de la Comunidad Valenciana ne partagent pas autant cette tendresse pour les canidés : le ratio ne s’élève qu’à un chien pour 5,18 habitants soit bien moins que la moyenne nationale. Cela dit, avec une démographie stable et toujours plus de chiens chaque année, cette tendance est en train d’évoluer. 

 

Quelques communes de la région battent tout de même des records comme Cirat, dans le canton d’Alto Mijares (Castellón) qui compte 1 chien pour 1,77 habitants, ou Albocàsser, avec 1 chien pour 2,02 habitants. Il faut dire qu’il s’agit de villages ruraux où posséder un chien est moins contraignant qu’en ville.

 

Au-delà des chiffres à proprement parler, la Comunidad Valenciana s’avère être l’une des régions les plus pet friendly d’Espagne avec un total de 16 plages où nos compagnons à quatre pattes sont les bienvenus. De nouvelles plages ouvertes aux chiens pourraient être habilitées d’ici la fin de l’année.

 

 

 

La date de la journée internationale du chien n’a pas été choisie au hasard : le mois de juillet, avec son lot de départs en vacances, est la période où sont enregistrés le plus d’abandons d’animaux de compagnie. C’est donc l’occasion ou jamais de sensibiliser le public à ce sujet et de rappeler tout ce que les chiens peuvent nous apporter. 

 

 

 

Sophie Dalard

 

Share this post

Back to Blog