Inflation record en Espagne : + 7,4% en février

Back to Blog

Inflation record en Espagne : + 7,4% en février

La hausse des prix de l’énergie, des denrées alimentaires et de l’électricité fait déraper l’IPC en Espagne avec des prix qui ne cessent d’augmenter : février 2022 restera dans l’histoire comme le mois où l’inflation a connu la plus forte hausse depuis 33 ans, et ce, alors que l’impact du conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine n’est pas vraiment comptabilisé.

Selon les chiffres publiés aujourd’hui par l’Institut National de la Statistique (INE), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 7,4 %, soit la plus forte hausse depuis juillet 1989. L’inflation est alimentée depuis des mois, par les prix de l’énergie, mais elle se propage au reste des biens et services: en effet, l’inflation sous-jacente, qui ne prend pas en compte le prix des produits énergétiques, a augmenté de 3 % ce mois-ci. Sur une base mensuelle, en comparant les prix de février à ceux de janvier dernier, la hausse a été de 0,6 %.

Des prix qui s’emballent

Cette tendance n’est pas nouvelle : les prix augmentent régulièrement depuis 1 an comme en décembre où l’inflation a atteint 6,5 % par rapport au même mois de l’année précédente. Elle s’est légèrement modérée en janvier, à 6,1 %, mais a de nouveau fortement augmenté, alimentée, par les préparatifs et la menace d’un conflit armé en Ukraine.

La première vice-présidente et ministre de l’Économie, Nadia Calviño, a minimisé la portée de cette hausse, même si elle l’a qualifiée d’ ”importante” et les économistes espagnoles prévoient une aggravation encore plus importante, du fait de l’actuelle guerre en Ukraine et de ses conséquences, entre autres, sur les prix de l’énergie. L’an dernier, le coût de l’électricité avait déjà augmenté de 72 % en Espagne, un record qui met en difficulté de nombreux ménages, réduisant leur pouvoir d’achat.

La hausse des prix enregistrée en février est donc la plus forte depuis juillet 1989, lorsque l’IPC avait augmenté également de 7,4 %. Il faut se rappeler que dans les années 80, les prix en Espagne s’étaient envolés atteignant 16,9 % en février 1980, après avoir augmenté de 28,4 % en 1977.

L’Espagne n’est pas le seul pays à être confronté à cette spirale inflationniste : la hausse des prix dans la zone euro a atteint son plus haut niveau en 25 ans avec +5,1 % en janvier. Ces chiffres sont largement au-dessus de l’objectif de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui prône une inflation maitrisée à 2 % dans la zone euro. 

Share this post

Back to Blog