Comment construire légalement, un puits d’eau chez vous

Back to Blog

Comment construire légalement, un puits d’eau chez vous

Construire un puits sur une ferme, un terrain ou une maison est une option intéressante pour économiser sur la facture d’eau. Cela a surtout du sens dans les propriétés où cette ressource est nécessaire en abondance, comme pour une piscine ou où il est difficile de s’approvisionner. Construire son puit…mode d’emploi :

Puis-je faire un puits chez moi ?

Pour savoir si un puits peut être construit dans une maison, il faut d’abord voir la réglementation en vigueur. Dans ce cas, il s’agit de la Loi sur l’eau, qui comprend tout ce qui concerne la construction de puits. La législation varie légèrement d’une communauté à l’autre, vous devrez donc vous rendre à votre mairie pour obtenir ces informations.

Les obligations pour pouvoir construire un puits légalement.

Zone protégée : Avant d’engager une entreprise qui construit des puits, la première chose à faire est de savoir si votre terrain se trouve dans une zone protégée. Cela determine l’usage qui peut être fait de l’eau. Par exemple, dans les zones protégées, les puits ne sont autorisés que pour l’autosuffisance, mais pas pour l’irrigation des exploitations agricoles.

Perméabilité des sols : S’il s’agit de sols très perméables, le puits ne pourra pas être légalisé, il est donc essentiel de connaître les caractéristiques géologiques du sol avant de commencer le relevé.

Statut de la nappe phréatique : Dans endroits où l’état n’est pas favorable, les autorisations pour de nouveaux puits ne sont pas accordées. Dans ces cas, un puits ne peut pas être légalisé, sauf pour l’auto-approvisionnement pour une construction légalisée et lorsqu’il n’y a pas d’autres alternatives.

Distance : Pour qu’un puits soit légalisé, il doit se trouver en principe, à plus de 100 mètres d’un plan d’eau de surface. Une distance doit également être respectée avec les autres puits, ce qui est indiqué dans la loi sur l’eau.

Consommation : Lorsque la consommation est inférieure à 7.000 m3, une reconnaissance du droit à l’usage privé doit être demandée par disposition légale. S’il est supérieur à ce montant, il est nécessaire de demander une concession.

Combien coûte la construction d’un puits ?

Selon les données de Cronoshare, la construction d’un puits en Espagne peut coûter entre 500 et 13.000 euros, même si, en général, il ne dépasse généralement pas les 4.000 euros. Cela dépend de la taille et de sa construction.

Comment légaliser un puits ?

Les exigences pour légaliser un puits domestique varient selon la communauté, mais elles doivent répondre aux points susmentionnés. A titre d’exemple, voici les démarches à faire en Andalousie :

Pour construire un puits, une autorisation pour les travaux de captage d’eau est nécessaire de la Junta de Andalucía et plus tard une deuxième autorisation pour la mise en service, qui serait la légalisation.

La documentation qui doit être fournie comprend le rapport d’utilisation approprié délivré par l’Agence de bassin compétente (Confédération hydrographique du Guadalquivir, Confédération hydrographique du Guadiana ou Confédération hydrographique du Sud).

Les procédures, bien que plus simples que celles requises pour un puits à forte consommation, c’est-à-dire destiné à des opérations agricoles, etc., sont généralement fastidieuses. Il est fortement conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée, qui vous accompagnera du début à la fin, depuis la construction jusqu’à sa légalisation.

source : idealista

Share this post

Back to Blog