Déplacements internationaux en suspens

Back to Blog

Déplacements internationaux en suspens

 

Cela n’a échappé à personne, les conséquences de la crise sanitaire liée au Coronavirus ont touché notre mobilité internationale (entre autres) puisque la plupart des frontières ont été fermées. Dans le même temps, les liaisons aériennes sont en grande majorité suspendues… Difficile dans ces conditions de projeter son expatriation pourtant décidée depuis longtemps et prévue dans les prochains mois… Beaucoup de futurs expats sont dans les “starting-blocks”, prêts à arriver pour leur nouvelle vie en Espagne…. Ils sont en France, aux Etats-Unis, au Costa Rica, en Hollande et en Pologne pour ne citer que ceux-là… Tous maintiennent leur décision de venir, mais tous, dépendent de la réouverture des frontières. Pour le moment, aucune date n’est envisagée et le prolongement de ces fermetures retarde leur arrivée.
En Espagne, bien que la situation sanitaire s’améliore de jour en jour, le gouvernement réfléchit à une sortie de confinement qui impliquerait la fermeture des frontières au tourisme cet été : l’Espagne continue d’étudier cette possibilité afin d’éviter une deuxième vague de contamination. On ose espérer, que les familles ayant pour but de s’installer, bénéficieront d’une permission spéciale, leur permettant de mener à bien leur projet. Même chose pour les proprietaires de residences secondaires : on peut esperer une mesure spéciale leur permettant d’avoir acces à leur logement. De son coté, hier soir le président français, lors de son allocution, n’a pas donné plus d’information concernant ces éventuelles décisions.

Par ailleurs, lors du début de la crise, de nombreux Français se sont retrouvés bloqués à l’étranger : environ 100 000 d’entre eux ont pu être rapatriés, mais il en reste environ 20 000 en attente de solution.
Pour ces Français de l’étranger, le site ARIANE, mis en place par ministère des Affaires étrangères, permettra, de répertorier ces ressortissants français pour connaître leur situation et être en contact avec eux. Par ailleurs, ce site leur permet d’être prévenus de toute nouvelle information ou nouvelle alerte.
Pour les expatriés qui souhaiteraient rentrer en France les recommandations et conseils du gouvernement son accessibles sur le site du ministère
Dans la série des bonnes nouvelles, il faut savoir que les députés ont récemment voté en faveur de la suspension du délai de carence de trois mois concernant la couverture médicale des non-résidents à leur retour en France ; ce délai est normalement imposé aux expatriés de retour en France, mais du coup, les non-résidents Français qui décident de “s’impatrier” pourront bénéficier de la couverture maladie de la Sécurité sociale.
L’impact du Coronavirus sur nos santés, sur les économies, sur nos vies et nos projets semble sans limite et pourtant, il y aura une vie après cette crise et d’ici quelques semaines une sorte de retour à la normale s’amorcera !

Share this post

Back to Blog