Okuda à Valencia : le langage artistique unique d’un artiste polyglotte

Okuda à Valencia : le langage artistique unique d’un artiste polyglotte

 

En même temps que Miró (IVAM) et Valdes (Fondacion Bancaja) Valencia accueille au Centre del Carmen jusqu’au 27 mai une autre magnifique exposition, celle de l’artiste Espagnol Okuda dorénavant connu ici pour sa participation à la Falla del ayuntamiento en mars dernier, sa première oeuvre combustible ! C’est jusqu’à ce jour, sa plus grande rétrospective.

Reconnaissables par leurs motifs géométriques multicolores, les oeuvres d’Okuda parlent et nous interrogent : le sens de la vie, l’infini, le bien, le mal, l’univers, l’homme, bref des sujets existentialistes qui nourrissent  la réflexion et encouragent les interrogations…

Agé de 48 ans, diplômé des beaux-arts de l’université de Madrid, l’artiste originaire de Santander a commencé il y a 20 ans par du street-art en peignant sur les murs de chemins de fer et d’usines désaffectées de sa ville. Aujourd’hui, il peint des édifices entiers (gares, églises, immeubles) des camions, des trains et travaille avec de grandes marque (Puma, Adidas, Play station)…on y retrouve toujours sa patte polychrome…

 Installé à Madrid où il a son atelier, ses oeuvres d’un genre que l’on pourrait qualifier de “surréaliste pop” et dont l’extraordinaire volumétrie impressionne, s’ exposent dans le monde entier. Le monde qui est source d’inspiration pour ce voyageur : ses chefs d’oeuvres géométriques se retrouvent dans des rues en Inde, en Russie au Portugal, au Mozambique ou en Belgique car pour lui, “acquérir la véritable liberté passe par les voyages et la découverte de différentes cultures”.

Okuda est un artiste engagé qui tente avec finesse d’illustrer nos contradictions, nos rapports avec le capitalisme et la modernité ainsi que la place de l’homme dans la société. Auteur protéiforme, multidisciplinaire devenu aujourd’hui acteur majeur de la scène artistique, Okuda construit un monde irréel ultra coloré parfois psychédélique qui mêle symboles en tous genres, corps sans identités, humains et animaux sans têtes …des oeuvres d’un artiste décidément inspiré et, sans doute, inspirant pour des visiteurs qui ne resteront certainement pas indifférents.

Centre del Carme 

“The Multicolored Equilibrium between Animals and Humans”

Carrer del Museu, 2, 46003 València

Teléfono: 963 91 33 99

De mardi à dimanche de 11:00h à 19:00 h

Entrée libre.

social position

Share this post